Parents, comptez sur cette promesse : « Je vais répandre mon Esprit sur tes enfants et ma bénédiction sur tes descendants ». Vos enfants sauront prendre la relève quand vous disparaîtrez ! Votre plafond sera leur plancher. Ils ne feront pas que suivre vos traces, ils se serviront de vos fondations pour bâtir quelque chose de plus grand. Ce n’est pas parce que tout va bien qu’il ne faut pas remettre en cause vos principes. Pour dépasser vos barrières mentales, cessez de dire : « Je suis comme je suis », ou : « On n’est pas très ambitieux dans ma famille, alors moi non plus. » En disant cela, vous contredisez Dieu ! Lorsque Dieu a délivré les Israélites de l’esclavage, ils sont partis vers la Terre Promise. Le voyage ne devait durer qu’une dizaine de jours, mais il a fini par durer 40 ans. Qu’est-il arrivé ? À force de toujours se plaindre, ils n’ont fait que tourner en rond dans le désert. Pourquoi ? Parce qu’après quatre siècles d’esclavage, ils pensaient et agissaient comme des esclaves ! Ils ne pouvaient pas saisir la promesse de Dieu. Il a fini par leur dire : « Vous avez assez contourné cette montagne. Tournez-vous vers le nord [et emparez-vous du pays que l’Éternel a promis de donner à vos enfants] » (De 2.3). Si votre passé a été un échec, tracez une ligne dans le sable aujourd’hui, et déclarez : « Trop c’est trop. Je vais faire confiance à Dieu pour des choses plus grandes et meilleures ! » C’est dans ces moments-là que changent les destinées. En clair, les décisions que vous prenez aujourd’hui n’affecteront pas que vous, mais aussi vos enfants. Alors demandez à Dieu de vous aider à prendre les bonnes.