Lorsque vos pensées, actions et plans sont approuvés par Dieu, il va le confirmer en vous donnant une certitude intérieure, une « onction » (voir 1Jn 2.20). La Bible dit : « Que la paix du Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs » (Col 3.15). Lorsque vous êtes conduit(e) par Dieu, vous aurez une sensation de paix même au milieu des pires difficultés. Sa paix agit comme un juge de ligne au tennis qui décide pour vous de la validité de votre coup. Mais attention à la paix factice. Parfois votre désir d’agir est si fort qu’il produit en fait une fausse sensation de paix qui vient de votre propre enthousiasme. Avec le temps, cette paix factice va disparaître et la réelle volonté de Dieu fera surface. Alors attendez-la. Faites-vous une règle de ne jamais prendre trop vite les décisions importantes. La Bible dit : « Quand quelqu’un suit l’Esprit Saint, il va vers la vie et vers la paix ». Alors n’agissez pas si votre paix intérieure ne tient pas le choc face aux éléments. Vous n’avez pas à expliquer aux autres pourquoi vous n’êtes pas en paix. Parfois vous ne le saurez même pas vous-même. Dites simplement : « Je sens qu’il ne serait pas sage de faire ça maintenant parce que je ne suis pas en paix ». Être en paix est source de puissance. Dernier point : lorsque vous êtes sûr(e) d’avoir clairement entendu Dieu, faites tout pour rester en paix et ne vous inquiétez plus.