La Bible dit : « Tous meurent en Adam ». Pourquoi Adam ? Il devait être le chef de la première famille, par conséquent il était responsable de ce qui se passait chez lui. En tant qu’humains, maris et femmes sont égaux pour Dieu. Mais dans le mariage chacun a un rôle différent. Ce qui est arrivé dans le premier foyer était dû à deux êtres qui voulaient vivre indépendamment de Dieu. C’est comme ça que vivent bien des couples aujourd’hui. L’un ou l’autre des partenaires choisit de vivre loin des règles et de l’autorité de Dieu. On le voit bien avec la proportion de 50% de divorces que nous connaissons. Et c’est sans compter tous ceux qui restent mariés en affirmant qu’ils ne sont pas heureux et qu’ils n’épouseraient plus la même personne si c’était à refaire. Les conflits apparaissent entre époux dans les différences de passé, d’éducation, de personnalité, et d’entourage. L’un dit : « Mon père m’a élevé ainsi », l’autre : « Maman a toujours fait comme ça ». Nous avons tous nos propres idées sur « la connaissance du bien et du mal », sur ce qui convient ou non dans un couple. Tout le monde à un avis. L’ennui, c’est que vous ne pouvez pas passer votre vie à confronter vos opinions en vain. En qualité de chrétiens, nous sommes appelés à vivre notre union d’après les révélations de la Bible, non sur notre intuition personnelle. Adam avait la tâche de demander à Dieu son point de vue sur les problèmes domestiques, puis le partager avec les autres membres de sa famille. Comment ? En étant un mari aimant et un chef d’une piété exemplaire. Lorsqu’un foyer fonctionne ainsi, Dieu le bénit.