Peu importe combien deux êtres s’aiment, les conflits sont inévitables et demandent un surcroît de grâce et une volonté de pardon. Savez-vous que les couples qui sont heureux et restent mariés ont le même nombre de désagréments et de conflits que ceux qui sont malheureux et qui divorcent ? Les statistiques le prouvent ! Ce n’est pas l’absence de conflits qui préserve le mariage, mais la capacité à les gérer lorsqu’ils surviennent. Alors comment gérez les conflits ? En ayant la maîtrise de soi suffisante pour empêcher les disputes de se gangrener en impasses qui vont créer douleur et division. Ça veut dire aussi savoir gérer la colère, la déception et les espoirs envolés. En d’autres termes, il faut savoir comment pardonner et oublier. Pourtant les blessures et les tensions émotionnelles sont presque impossibles à oublier. Plus on s’y acharne, plus on s’en souvient. La solution ? Pensez à oublier ! Tâchez d’agir comme Dieu, qui a choisi de ne pas nous reprocher ce qu’il sait sur notre compte. Il dit dans sa Parole : « C’est moi, moi qui efface tes crimes pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés » (Esa 43.25). Si vous avez quelque chose contre votre conjoint, il n’y a qu’une solution : Pardonner et oublier. Vous n’oublierez sans doute jamais la façon dont vous avez été blessé(e), mais vous pouvez choisir de pardonner et d’aller de l’avant. Non, ce n’est pas facile, mais vous pouvez le faire. Comment ? En vous souvenant de toutes les choses, visibles ou cachées pour lesquelles Dieu vous a pardonné et en étendant la même grâce à votre conjoint.