Parole du Jour
Parole du Jour 
La voie de la sagesse
/

Paul et Barn­abas ont voy­agé, tra­vail­lé ensem­ble, partagé bien des aven­tures et gag­né beau­coup d’âmes à Christ. Hélas, même les meilleures rela­tions peu­vent se détéri­or­er. La Bible racon­te : « Ils eurent une si vive dis­cus­sion qu’ils se séparèrent ». Paul et Barn­abas n’avaient jamais eu l’intention de se bless­er l’un l’autre. Tous deux n’avaient qu’un seul but : établir le Roy­aume de Dieu. Dieu choisit Paul pour évangélis­er les non-juifs, et la Bible décrit Barn­abas comme « un homme bon, plein d’E­sprit Saint et de foi » (Ac 11.24). Les deux étaient d’ac­cord pour vis­iter à nou­veau les églis­es où ils avaient exer­cé aupar­a­vant, mais pas sur la façon de s’y pren­dre. Barn­abas voulait emmen­er Jean. Paul voulait s’adjoindre Silas. Sou­vent on s’entend sur ce qui doit être fait, mais pas sur la manière de l’ac­com­plir. Pour Natasha Robin­son, il faut : 1) savoir quand Dieu met fin à une rela­tion. Lorsqu’il place des gens sur notre chemin, il ne veut pas tou­jours nous offrir des parte­naires per­ma­nents. Pour­tant, parce qu’on les aime et qu’on s’y attache, on a du mal à lâch­er prise, même quand le moment est venu. 2) se sépar­er en bons ter­mes, et ne pas se laiss­er entraîn­er à la colère. On est des créa­tures sen­si­bles. Il est facile de devenir amer et de vouloir racon­ter sa ver­sion de l’histoire, ce qui finit par provo­quer des divi­sions. Il suf­fit de dire « la vérité avec amour » (Ep 4.15). Si l’on refuse de dén­i­gr­er l’autre, Dieu nous hon­ore. À l’inverse, Dieu con­naît et se charge de ceux qui nous dénigrent.