Parole du Jour
Parole du Jour 
« Carpe diem »
Loading
/

"Je remercie l’équipe de Parole du Jour. La nourriture que je reçois à travers la brochure m'a permis de me relever." Bernadette Je fais un don

Salomon écrit : « Il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir de ses œuvres : c’est là sa part. En effet, qui le ramèn­era pour voir ce qui arrivera après lui ? » Et si on cher­chait à tout faire pour trou­ver plus de joie dans chaque expéri­ence ? Seul le moment présent est garan­ti. Alors pourquoi atten­dre le mariage, la retraite, les vacances ou les diplômes des enfants pour prof­iter de la vie ? Nul ne sait ce qui va se pass­er pour soi ou pour le monde. On est en vie main­tenant, il faut donc en prof­iter au max­i­mum pour l’apprécier et la célébr­er. Per­son­ne n’é­tait plus occupé que Jésus, mais il savait faire la fête ! Son pre­mier mir­a­cle a été accom­pli lors d’un ban­quet de mariage. Mal­gré son agen­da très chargé, il a pris du temps pour aller vers les enfants. Il devait faire face à d’innombrables besoins, mais il pre­nait le temps de se repos­er. Ces mots sont ceux d’un écrivain anonyme : « Si je pou­vais revivre ma vie, je prendrais plus de risques et ferais plus de voy­ages. Je gravi­rais plus de mon­tagnes, nagerais plus de riv­ières, regarderais plus de couch­ers de soleil. Je mangerais plus de glaces et moins de hari­cots. Mes prob­lèmes seraient plus réels, moins imag­i­naires. Je suis de ceux qui ne vont jamais nulle part sans un ther­momètre, une bouil­lotte, trois tubes de den­ti­frice, un imper­méable et un para­chute. Si c’é­tait à refaire, j’i­rais dans plus d’endroits, je ferais plus de choses et je voy­agerais plus léger que je ne l’ai fait. » Pourquoi atten­dre si on peut dès main­tenant prof­iter de la vie ?