Parole du Jour
Parole du Jour 
Une nou­velle aven­ture de vie
Loading
/

"Je suis convaincue que des personnes seront portées par les messages de Parole du Jour, ce qui les incitera à profondément changer en fonction de que Dieu a décidé pour eux." Hélène Je fais un don

Charles Lind­bergh, le pre­mier avi­a­teur à avoir tra­ver­sé l’At­lan­tique en soli­taire, est mort d’un can­cer. Il a lais­sé ces mots à lire lors de ses funérailles : « Nous menons ce corps à sa dernière demeure ; mais nous con­fions son esprit à Dieu Tout-Puis­sant, sachant que la mort n’est qu’une nou­velle aven­ture dans l’ex­is­tence et nous rap­pelant que Jésus a dit sur la croix : “Père, entre tes mains je remets mon esprit.” » La mort n’est qu’une nou­velle aven­ture de vie, il n’est donc pas néces­saire de la red­outer ou de l’ig­nor­er. Grâce au Christ, on peut y faire face avec joie et con­fi­ance. Sa résur­rec­tion garan­tit la nôtre. Aris­tote avait tort : on n’a pas à crain­dre la mort. Les Grecs se sont trompés : Charon ne nous fera pas tra­vers­er le Styx vers l’ou­bli dans un monde de ténèbres. Les croy­ants ne sont pas enter­rés, ils sont plan­tés ! Paul a dit : « Ain­si en est-il de la résur­rec­tion des morts. Semé cor­rupt­ible, on ressus­cite incor­rupt­ible. Semé mépris­able, on ressus­cite glo­rieux. Semé plein de faib­lesse, on ressus­cite plein de force » (1Co 15.42–43). Un jour que Saint François d’As­sise tra­vail­lait dans son jardin, un homme lui avait demandé ce qu’il ferait s’il appre­nait soudaine­ment qu’il devait mourir au couch­er du soleil. Il avait répon­du : « Je fini­rais de bin­er mon jardin. » Voilà un homme qui était prêt à mourir, et sans avoir peur de la mort, il était prêt à opti­miser chaque moment de la vie. Voilà com­ment chacun(e) devrait vivre !