Parole du Jour
Parole du Jour 
Mon­tr­er sa fidélité
/

L’his­toire de la four­naise ardente nous enseigne qua­tre vérités : 1) Faire la volon­té de Dieu peut attir­er des ennuis. Le monde ne nous appré­cie pas for­cé­ment. La Bible dit de Jésus : « En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas accueil­lie » (Jn 1.4–5). 2) Dieu est avec nous dans la détresse. Lorsque Nabu­chodonosor observe la four­naise, il dit : « Je vois qua­tre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu et qui n’ont pas de mal ; et l’aspect du qua­trième ressem­ble à celui d’un fils des dieux » (Da 30.25). Au lieu de les anéan­tir, le feu détru­it leurs liens. C’est encour­ageant ! On peut avoir l’im­pres­sion que les cir­con­stances nous enfer­ment, mais Dieu nous défend et nous accorde la vic­toire. 3) Nos dif­fi­cultés sont un témoignage. Les gens nous obser­vent. Ce en quoi ils ont con­fi­ance ne fonc­tionne pas, et ils se deman­dent si c’est le cas pour nous aus­si. Notre fidél­ité à Dieu et son inter­ven­tion en notre faveur toucheront leur vie d’une manière que notre théolo­gie ne fera jamais. Tout le monde à Baby­lone con­nais­sait les con­vic­tions de ces jeunes Hébreux. Mais ils voulaient savoir si ça mar­chait aus­si avec le feu. 4) Plus grande est la dif­fi­culté, plus grande est la béné­dic­tion. « Après cela, le roi fit prospér­er Chadrak, Méchak et Abed-Nego dans la province de Baby­lone » (v.30) Voici un principe biblique avéré : lorsque l’on se mon­tre fidèle dans les moments dif­fi­ciles, Dieu accorde des niveaux de béné­dic­tion plus élevés.