Parole du Jour
Parole du Jour 
Sans com­mune mesure
/

Avant le repas pas­cal, les dis­ci­ples ne lavent pas les pieds de Jésus. Zéro pointé ! Après son expli­ca­tion sur la Cène, sym­bole de sa cru­ci­fix­ion, ils se chamail­lent pour savoir qui sera le plus grand dans le Roy­aume. Zéro pointé ! Jésus sait que dans quelques heures, ils s’endormiront dans le jardin de Geth­sé­mané. Zéro pointé ! Il sait que Pierre va le renier. Zéro pointé ! Oui, mais Jésus, lui, ne note pas les gens. Alors, ne le faisons pas non plus. Quel soulage­ment quand on cessera d’évaluer les autres pour se met­tre à les aimer comme ils sont ! Plutôt que de rabrouer ses dis­ci­ples, Jésus les félicite, les récom­pense, les encour­age et les inscrit au tableau d’honneur des cieux. Mal­gré leurs oub­lis, il désire vive­ment manger cette Pâque avec eux (voir Lu 22.15). Nour­ri de leur amour, il déclare : « Vous, vous êtes ceux qui avez per­sévéré avec moi dans mes épreuves ; c’est pourquoi je dis­pose du roy­aume pour vous, […] afin que vous mang­iez et buviez à ma table, […] et que vous soyez assis sur des trônes » (Lu 22.28–30). Dans cette dernière nuit d’angoisse, il offre à ses dis­ci­ples novices plus d’honneur et de gloire qu’il n’en avait jamais don­né à quiconque. À ses yeux, ils sont tous grands. Il les éval­ue, non en fonc­tion de leurs résul­tats, mais de l’engagement qui les a poussés à tout aban­don­ner pour rester avec lui envers et con­tre tout. Reimar Schultze dit : « Ne fix­ez pas de normes, c’est néfaste ! Jésus aime ses dis­ci­ples aujourd’hui comme autre­fois. Alors arrêtez de vous tra­cass­er pour vous et les autres ! »