Parole du Jour
Parole du Jour 
Vivre mieux
Loading
/

"Récemment j'ai dû accompagner mon papa en fin de vie. Jour après jour, la lecture de Parole du Jour m'a apporté un grand réconfort et m'a permis de tenir bon à travers l'épreuve." Karine Je fais un don

Armand Nicholi, psy­chi­a­tre à Har­vard, a don­né une con­férence à la Mai­son Blanche sur le statut de la famille améri­caine. Il a expliqué qu’une vie trop engagée qui rend les par­ents inac­ces­si­bles à leurs enfants pro­duit à peu près les mêmes effets que le divorce. Des études inter­cul­turelles mon­trent que les par­ents améri­cains passent moins de temps avec leurs enfants que les par­ents de presque tous les autres pays du monde. Pen­dant des généra­tions, les pères se sont con­sacrés exclu­sive­ment à leur méti­er. Aujourd’hui, les mères ont rejoint le marché du tra­vail, elles dor­ment mal et sont acca­blées par les tâch­es domes­tiques le week­end. En con­séquence, il n’y a plus per­son­ne à la mai­son pour répon­dre aux besoins des enfants. Nicholi a souligné le lien indé­ni­able entre l’in­ter­rup­tion des rela­tions par­ents-enfants et l’escalade des prob­lèmes psy­chi­a­triques. Si la ten­dance se pour­suit, de graves prob­lèmes de san­té publique sont inévita­bles. On voit de plus en plus d’en­fants souf­frir de dépres­sion, de trou­bles anx­ieux et d’ac­cès de panique. Et cette ten­dance va se pour­suiv­re avec de plus en plus de divorces, d’enfants nég­ligés, mal­traités ou abusés. Quelle est la solu­tion ? Vivre mieux ! Même s’il faut sac­ri­fi­er cer­taines choses matérielles et sim­pli­fi­er son mode de vie, on doit pass­er du temps avec ses enfants ! Dieu a dit aux Israélites à pro­pos de ses paroles : « Tu les incul­queras à tes fils et tu en par­leras quand tu seras dans ta mai­son, quand tu iras en voy­age, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras ».

"En lisant les textes de Parole du Jour, mon comportement a commencé à changer positivement, je suis devenue plus tolérante." Hélène Je fais un don