Parole du Jour
Parole du Jour 
Faire des économies
Loading
/

"Je remercie l’équipe de Parole du Jour. La nourriture que je reçois à travers la brochure m'a permis de me relever." Bernadette Je fais un don

Salomon a dit : « Va vers la four­mi, paresseux. Con­sid­ère ses voies et deviens sage. Elle qui n’a ni cap­i­taine, ni offici­er, ni maître, elle pré­pare en été sa nour­ri­t­ure, elle amasse pen­dant la mois­son de quoi manger. Paresseux, jusques à quand seras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton som­meil ? Un peu de som­meil, un peu d’as­soupisse­ment, un peu crois­er les mains en te couchant, et la pau­vreté te sur­pren­dra comme un rôdeur, et la dis­ette comme un homme en armes » (v.6–11). Un jour vien­dra l’hiver de la vie, et il faut s’y pré­par­er. On estime que 85 % des Améri­cains se retrou­vent avec moins de 1 000 dol­lars d’é­conomies passé l’âge de 65 ans. Pour les Alle­mands, c’est au moins le triple, et les Japon­ais en épargnent dix fois plus. Tout le monde sait com­ment dépenser, mais épargn­er demande de la sagesse. Un homme était plongé dans ses cal­culs depuis trois heures sans dire un mot, quand il a enfin levé les yeux pour dire à sa femme : « On n’épargne pas assez. À ce rythme, au moment où je prendrai ma retraite, on aura 700 000 dol­lars de dettes ! » La clé pour pro­gress­er finan­cière­ment est de dépenser moins, d’é­pargn­er plus, et de se méfi­er des escro­queries. Au lieu de dire : « Un jour, je com­mencerai à met­tre de côté », le faire dès aujourd’hui : don­ner 10 % de ses revenus à Dieu, économiser encore 10 %, et vivre de ce qui reste. Les mots « dis­ci­ple » et « dis­ci­pline » sont de la même famille et sous-enten­dent la rigueur. La dis­ci­pline finan­cière est le début d’une vie de dis­ci­ple authen­tique que Dieu va bénir.