Parole du Jour
Parole du Jour 
La dis­tance de sécurité
Loading
/

"Toutes les nuits j'attends votre e-mail à 1h du matin pour écouter la méditation de Bob Gass et je la partage sur les réseaux sociaux. Ces méditations en fortifient beaucoup et je remercie Dieu !" Philippe Je fais un don

Paul écrit : « Ai-je donc usé de légèreté ? Ou bien, mes réso­lu­tions sont-elles des réso­lu­tions selon la chair, de sorte qu’il y ait en moi le oui et le non ? Aus­si vrai que Dieu est fidèle, la parole que nous vous avons adressée n’a pas été oui et non » (v.17–18). Paul a appris à fix­er des lim­ites à ses rela­tions, et vous devez faire de même. Un sage a dit : « Ne vous plaignez jamais de ce que vous per­me­t­tez. » Si vous n’élevez pas de bar­rière, vous n’avez pas le droit de vous plain­dre des per­son­nes qui prof­i­tent de vous et vous font per­dre votre temps. Jésus a tou­jours été très clair à ce sujet. Être son dis­ci­ple sig­ni­fie appren­dre quand il con­vient de dire oui et quand il con­vient de dire non. Lorsque les gens vous pressent, con­fron­tez-les rapi­de­ment, en privé. S’ils ne vous écoutent pas, emmenez quelqu’un avec vous. Et s’ils ne vous écoutent pas tous les deux, sol­licitez les respon­s­ables de l’église (voir Mt 18.15–17). Soyez clair sur ce que vous tolérez et ne tolérez pas. Un chant coun­try affirme : « Défend­ez une cause ou vous tomberez pour un rien. » Exprimez tran­quille­ment vos souhaits et vos préférences sans crain­dre le rejet et l’al­ié­na­tion. Priez ceci : « Seigneur, laisse-moi servir les autres avec un cœur pur non guidé par un besoin d’amour et d’ac­cep­ta­tion. Sur l’au­torité de ta Parole, j’or­donne à l’e­sprit de peur qui m’a empêché(e) de fix­er des lim­ites saines me quit­ter main­tenant. Je place ma con­fi­ance en toi. Je ne crains pas la réac­tion des gens (Voir Ps 56.11). Au nom de Jésus. Amen. »