Parole du Jour
Parole du Jour 
Défendre la vérité
Loading
/

"Je me suis rendu compte, en lisant Parole du Jour, que je commençais à voir les choses différemment." Hélène Je fais un don

Paul décrit ain­si notre généra­tion : « Ils ne sup­port­eront plus la saine doc­trine, mais au gré de leurs pro­pres désirs, avec la démangeai­son d’é­couter, ils se don­neront maîtres sur maîtres » (v.3). Bien des chré­tiens se lais­sent pren­dre au piège du poli­tique­ment cor­rect, et évi­tent d’offenser les autres par leurs pro­pos, même s’il s’agit de la Parole de Dieu. Cer­tains vont jusqu’à réfuter que le Christ ait pu naître d’une vierge, accom­plir des mir­a­cles, vivre sans péché, mourir, être mis au tombeau, puis ressus­citer. Ils vont nier son retour prochain, et même le salut, qui ne vient pour­tant que par lui ! On oublie même d’évoquer la notion d’un enfer ou d’un par­adis, le car­ac­tère sacré de la vie humaine, l’au­torité absolue de la Bible, et ses pre­scrip­tions en matière de sex­u­al­ité, de mariage et d’éducation des enfants. Dans une telle société, Dieu n’attend de nous qu’une chose : que nous disions la vérité ! Jésus a sou­vent scan­dal­isé ses audi­teurs, y com­pris ceux qui se dis­aient ses dis­ci­ples (voir Jn 6.66). Con­scient que le jeune Tim­o­th­ée serait con­fron­té au rejet et au mépris, Paul lui dit : « Prêche la parole, insiste en toute occa­sion, favor­able ou non ». On ne doit pas chercher à être pop­u­laire. La Bible dit : « Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1.8), et c’est tout ce qui compte. La Parole de Dieu va en exas­pér­er cer­tains, et en libér­er d’autres : qu’il en soit ain­si ! Ne jamais être arro­gant ou blessant, mais tou­jours défendre la vérité de la Bible (voir Jn 8.32).