Parole du Jour
Parole du Jour 
L’envie et la jalousie
Loading
/

"Je me suis rendu compte, en lisant Parole du Jour, que je commençais à voir les choses différemment." Hélène Je fais un don

Paul met en garde l’Église prim­i­tive con­tre l’en­vie, prob­lème tou­jours d’actualité. Lorsqu’un proche est béni, com­ment réag­it-on ? On se réjouit avec lui, ou on se con­tente d’un sourire crispé ? Il est nor­mal d’éprouver de temps en temps de l’envie. Mais atten­tion à ne pas devenir jaloux chronique ! Tacite a dit : « Quand les hommes sont pleins d’en­vie, ils dén­i­grent tout, bien ou mal. » La prospérité d’un voisin me fait dire : « Pourquoi pas moi ? » Mais s’il lui arrive un acci­dent, est-ce que je dirai la même chose ? La jalousie est comme une mite qui dévore les vête­ments petit à petit, sauf qu’elle détru­it des biens irrem­plaçables tels que les rela­tions ou la famille. Quelqu’un a dit : « Quand on est dans la val­lée, on a ten­dance à envi­er ceux qui sont au som­met, en oubliant qu’ils n’y sont pas arrivés par hasard ! La réus­site com­mence tou­jours par une déci­sion courageuse, suiv­ie d’un acte de bravoure. Pour attein­dre le som­met, il faut grimper. Le suc­cès attire, mais tout est dans l’escalade ! » C’est comme un coureur qui s’élance : il est rapi­de et se trou­ve en tête, puis il se met à regarder ses con­cur­rents. Très vite, il trébuche, perd du ter­rain et aban­donne. Voilà ce qui arrive quand on laisse la jalousie nous détourn­er de notre course. Paul écrit : « Vous couriez bien : qui vous a arrêtés, en vous empêchant d’obéir à la vérité ? » (Ga 5.7). Je garde les yeux fixés sur la récom­pense, sans me laiss­er dis­traire par ce que les autres ont ou n’ont pas. Ça ne me regarde pas !

"Merci pour Parole du Jour, toujours aussi parlante à mon cœur. Elle me fait grandir et me remplit de joie dans ce monde chaotique." Monique Je fais un don