Parole du Jour
Parole du Jour 
Quand vient la colère (1)
Loading
/

"Je me suis rendu compte, en lisant Parole du Jour, que je commençais à voir les choses différemment." Hélène Je fais un don

La Bible nous donne trois clés pour bien gér­er la colère. Voyons ce que cha­cune peut nous appren­dre. 1) Être « prompt à écouter ». Ne pas réa­gir et se pré­cip­iter pour juger. Retrou­ver son calme et chercher à com­pren­dre les faits, puis réfléchir dans la prière à la manière dont Dieu veut que l’on réponde. 2) Être « lent à par­ler ». Dans l’incertitude ou l’ignorance, il faut sim­ple­ment se taire. Un vieux proverbe chi­nois dit : « Il vaut mieux ne rien dire et pass­er pour un imbé­cile que d’ou­vrir la bouche et de le con­firmer. » Vouloir tout con­trôler, me don­ner l’air d’avoir toutes les répons­es peut se retourn­er con­tre moi. Ce que je ne dis pas, je n’aurai pas à l’ex­pli­quer ou à m’en excuser plus tard. 3) Être « lent à la colère ». Atten­tion, la Bible ne dit pas de ne jamais se met­tre en colère. Elle con­seille de se fâch­er pour les bons motifs, au bon endroit et au bon moment. Salomon dit : « Il ne faut pas s’ir­rit­er trop vite ; seuls les sots s’ir­ri­tent facile­ment » (Ec 7.9, BFC). Il est donc impor­tant de bien gér­er ses blessures. Une plaie mal soignée est douloureuse et peut engen­dr­er de la colère. Hélas on la garde en soi et on finit par la reporter sur les autres. En con­séquence, ils s’éloignent, ou se méfient, ou refusent l’in­tim­ité et la prox­im­ité que l’on désire avec eux. La Bible dit : « L’homme qui a du dis­cerne­ment est lent à la colère, et il met son hon­neur à pass­er sur une offense » (Pr 19.11). Faire preuve de patience, d’amour et de retenue est la clé du développe­ment chrétien.

"Je ne trouve pas les mots pour vous dire ma reconnaissance de recevoir toutes les brochures de Bob Gass. MERCI ! Les méditations sont inspirées. Cela m'encourage et me parle." Annie Je fais un don