Quand la bataille s’éternise sans espoir de trêve, on perd courage. En êtes-vous là aujourd’hui ? Tout ce qui était facile autre­fois ne marche plus. Vous avez tout essayé, mais en vain. Alors, que faire ? Pass­er plus de temps avec Dieu dans la prière et l’écouter vous par­ler à tra­vers sa Parole. Reprenez du courage au-dedans et la vic­toire sera garantie au-dehors. Il vous faut repren­dre des forces en vous appuyant sur la puis­sance de Dieu, croire en la vic­toire et se rap­pel­er ses promess­es (voir Ps 77.6). Quand vos prob­lèmes de cou­ple, de san­té, de tra­vail ou d’argent vous sub­mer­gent, appuyez-vous sur ces deux promess­es de la Bible : « Il donne de la force à celui qui est fatigué et il aug­mente la vigueur de celui qui est à bout de ressources. Les ado­les­cents se fatiguent et se lassent, Et les jeunes hommes trébuchent bel et bien ; mais ceux qui espèrent en l’Éter­nel renou­vel­lent leur force. Ils pren­nent leur vol comme les aigles ; ils courent et ne se lassent pas. Ils marchent et ne se fatiguent pas » (Esa 40.29–31). « Nous avons été acca­blés à l’ex­trême, au-delà de nos forces. […] Mais […] nous avions accep­té notre arrêt de mort, afin de ne pas plac­er notre con­fi­ance en nous-mêmes, mais en Dieu qui ressus­cite les morts. C’est lui qui nous a délivrés et nous délivr­era d’une telle mort. Oui, nous espérons qu’il nous délivr­era encore » (2 Co 1.8–10). Au lieu de vouloir fuir votre sit­u­a­tion, cherchez Dieu. Il vous don­nera de la force et une stratégie pour en sor­tir plus fort.