Parole du Jour
Parole du Jour 
Sur­mon­ter le décourage­ment (1)
Loading
/

"Dieu m'a invitée à travers Parole du Jour à retrouver une pratique régulière et à me rendre dans une église ouverte et accueillante." Hélène Je fais un don

Si on est découragé et déprimé par un prob­lème, il faut rapi­de­ment l’étudier. Quelqu’un a dit : « Pour chas­s­er le dés­espoir, il suf­fit de rumin­er ses prob­lèmes. » Bien des gens qui subis­sent des revers se deman­dent pourquoi, mais ne vont jamais au-delà de cette ques­tion. Certes, ignor­er ses prob­lèmes ne les résout pas, mais en faire une fix­a­tion et se laiss­er paral­yser par eux non plus. Une fois le prob­lème recon­nu et analysé, il faut se con­cen­tr­er sur la solu­tion, puis exam­in­er les dif­férentes options. Par­fois, le prob­lème per­met de trou­ver des solu­tions inno­vantes. Lorsque Louis Water­man doit sign­er un doc­u­ment impor­tant, son sty­lo tombe en panne. Il se con­sacre alors à met­tre au point son fameux sty­lo plume mon­di­ale­ment con­nu. Dans son lab­o­ra­toire de Lon­dres, Alexan­der Flem­ing a vu une de ses cul­tures de bac­téries altérée acci­den­telle­ment par de la moi­sis­sure. Voilà com­ment est née la péni­cilline, ce médica­ment mir­a­cle qui sauve encore aujourd’hui des mil­lions de vies. Il est très prob­a­ble que si on est con­fron­té à quelque chose de négatif aujour­d’hui, il y aura une solu­tion, d’une manière ou d’une autre. On ne la décou­vri­ra sans doute pas facile­ment et ne sera pas aus­si spec­tac­u­laire que celles de Water­man et Flem­ing. Mais elle le fera, surtout si elle nous amène à nous tourn­er vers Dieu pour obtenir des répons­es. Jérémie a dit : « Ah, Seigneur Dieu, tu as mon­tré ta force et ton savoir-faire en créant les cieux et la terre. Rien n’est trop dif­fi­cile pour toi ».