Parole du Jour
Parole du Jour 
Sur­mon­ter le décourage­ment (3)
Loading
/

"Je suis convaincue que des personnes seront portées par les messages de Parole du Jour, ce qui les incitera à profondément changer en fonction de que Dieu a décidé pour eux." Hélène Je fais un don

Pour iden­ti­fi­er la source du décourage­ment, il est utile de par­ler à quelqu’un sus­cep­ti­ble de nous con­seiller. Mais par­fois, par­ler de ses prob­lèmes ne les résout pas. C’est pourquoi la Bible dit : « Pra­tiquez la parole et ne l’é­coutez pas seule­ment, en vous abu­sant par de faux raison­nements » Pour cela il faut : 1) tou­jours faire ce qui est juste. Le regret ou la cul­pa­bil­ité aug­mentent le décourage­ment. Il est dif­fi­cile de s’ex­cuser, d’ad­met­tre ses fautes, de par­don­ner, de se calmer, de sup­port­er un blâme mérité ou de repar­tir à zéro. Mais le faire quand il le faut est tou­jours payant. On doit se regarder tel qu’on est, et accepter la réal­ité, 2) atten­dre le bon moment. Sou­vent, on cherche le sec­ours dans la val­lée au lieu d’at­ten­dre la clarté qui vient du som­met de la mon­tagne. C’est parce qu’il faut beau­coup d’ef­forts pour arriv­er au som­met ! Lorsqu’on a vécu dans l’ob­scu­rité de la val­lée, il est ten­tant de chang­er des choses, ce qui, on l’espère, fera dis­paraître notre malaise. Robert Schuller dit : « C’est lorsqu’on est au som­met de la mon­tagne qu’il faut pren­dre une déci­sion car on voit la sit­u­a­tion plus claire­ment. Non seule­ment on quitte un endroit, mais on se rend ailleurs. On décide en réfléchissant de façon pos­i­tive. Mieux vaut aller de som­met en som­met que de val­lée en val­lée. » Par ailleurs, si on per­sévère pen­dant qu’on est dans la val­lée, non seule­ment on attein­dra les hau­teurs, là où on peut pren­dre des déci­sions plus sages, mais on aura forgé son car­ac­tère, ce qui sera utile toute la vie.