Parole du Jour
Parole du Jour 
Prier pour la compassion
Loading
/

"Toutes les nuits j'attends votre e-mail à 1h du matin pour écouter la méditation de Bob Gass et je la partage sur les réseaux sociaux. Ces méditations en fortifient beaucoup et je remercie Dieu !" Philippe Je fais un don

Un poète améri­cain écrit : « Si on pou­vait con­naître la vie intime de ses enne­mis, on trou­verait chez cha­cun assez de peine et de souf­france pour vouloir dépos­er les armes. » Dans un de ses ouvrages sur les con­flits du XXe siè­cle, Jonathan Glover fait référence à ce qu’il appelle les « les élans d’empathie ». Même en sit­u­a­tion de guerre, les actes de com­pas­sion l’emportent sur les com­bats. Selon lui, la plu­part des élans d’empathie sont provo­qués par le con­tact visuel, ce qui per­met d’éviter le com­bat au corps à corps. Avez-vous déjà eu un élan d’empathie ? Si ce n’est pas le cas, priez pour le vivre. C’est un moment où la volon­té d’aimer rem­place la haine, où la com­pas­sion l’emporte sur la colère, où l’on se préoc­cupe davan­tage de la souf­france de l’autre que de la sienne. C’est là que l’on décou­vre ce que sig­ni­fie vrai­ment aimer Dieu de tout son cœur. Il est beau­coup plus facile de se mon­tr­er chré­tien quand il n’y a pas d’urgence, que de réa­gir comme tel à chaud. Tout le monde peut jouer la comédie. Mais les réac­tions spon­tanées révè­lent vrai­ment le cœur. Si on aime Dieu de tout son cœur, on ne se con­tente pas de faire sem­blant. On réag­it comme lui. L’apôtre Paul l’ex­prime ain­si : « Revêtez-vous d’une ten­dresse mag­nanime, de bon­té, d’hu­mil­ité, de douceur, de patience. Sup­port­ez-vous les uns les autres et faites-vous grâce, si quelqu’un a à se plain­dre d’un autre ; comme le Seigneur vous a fait grâce, vous aus­si, faites de même. Mais par-dessus tout, revêtez-vous de l’amour, qui est le lien par­fait » (v.12–14 NBS).

"Merci pour la médiation Parole du Jour. Même après 54 ans de conversion, j'en ai besoin et j'en fais profiter à une vingtaine de personnes autour de moi." Rosemée Je fais un don