Parole du Jour
Parole du Jour 
Sor­tir du moule (1)
Loading
/

"Récemment j'ai dû accompagner mon papa en fin de vie. Jour après jour, la lecture de Parole du Jour m'a apporté un grand réconfort et m'a permis de tenir bon à travers l'épreuve." Karine Je fais un don

Selon une auteure, les gens se méfient des chré­tiens pour divers­es raisons : ils jugent, se croient meilleurs, sont cri­tiques, sont trop sérieux et rabat-joie. Jésus a par­ticipé à des fêtes et les phar­isiens l’ont accusé d’être un ivrogne. Il a sym­pa­thisé avec des femmes peu fréquenta­bles, con­ver­sé avec les scep­tiques pour pou­voir les amen­er à son Père, cassé les codes et présen­té un Dieu acces­si­ble, mis­éri­cordieux et plein de grâce. Les légal­istes sont ceux qui souf­frent le plus. Vivre une vie libre et joyeuse avec Jésus peut vous sem­bler évi­dent. Mais qu’en pensent vos voisins ? Il est facile de se retrou­ver avec des gens qui parta­gent votre foi. La com­mu­nion entre croy­ants est un cadeau mer­veilleux. Mais pour suiv­re l’ex­em­ple de Jésus, il vous faut chercher des occa­sions pour impli­quer vos proches encore incré­d­ules. Jésus va plus loin : « Les per­son­nes en bonne san­té n’ont pas besoin de médecin, ce sont les malades qui en ont besoin. […] Je ne suis pas venu appel­er ceux qui s’es­ti­ment justes, mais ceux qui se savent pécheurs » (Lu 5.31–32, BFC). Com­ment partager l’É­vangile si tous vos amis sont chré­tiens ? Cer­tains croy­ants, enfer­més dans leur tour d’ivoire, n’ont aucune rela­tion solide avec les non-croy­ants. Plus le temps passe, plus ils sont isolés et se sen­tent à l’aise ain­si, jusqu’à finir par per­dre le con­tact avec ceux-là même que Jésus est venu sauver. Paul dit : « Je me donne entière­ment à tous, pour en sauver sûre­ment quelques-uns » (1Co 9.22, PDV). C’est ce qu’on appelle « sor­tir du moule ».