Parole du Jour
Parole du Jour 
Le par­don ou l’amertume
Loading
/

Parole du Jour m'apporte tellement de réconfort au quotidien ! Les extraits de la Parole et les conseils me procurent une telle joie, c'est pour moi un appui indispensable !" Corinne Je fais un don

La Bible dit : « Alors Pierre vint lui deman­der : Seigneur, com­bi­en de fois par­don­nerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera con­tre moi ? Jusqu’à sept fois ? Jésus lui dit […] jusqu’à soix­ante-dix fois sept fois » (v.21–22). Ce qui fait 490 fois. Et il s’agit du « frère » avec qui on doit vivre ou tra­vailler, à qui l’on est appelé à par­don­ner. Jésus dit en sub­stance : « Par­donne encore et tou­jours si tu veux main­tenir la rela­tion. » On fait tous des erreurs parce que l’on est impar­fait à bien des égards. Seul Dieu est par­fait. Jésus a dit : « Père, par­donne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lu 23.34). Rien n’est plus vrai, et c’est un principe essen­tiel à retenir à pro­pos d’une rela­tion. Bien qu’il soit tout à fait nor­mal de ressen­tir de la colère, réac­tion humaine naturelle lorsque l’on se sent offen­sé, il y a une grande dif­férence entre une colère saine et l’é­mo­tion néfaste qu’est l’amer­tume. C’est un can­cer rela­tion­nel. Comme l’a dit une auteure : « L’amer­tume se nour­rit de l’hôte. Elle n’atteint pas la source du mécon­tente­ment. » Ici, l’hôte est la rela­tion, et le par­don le remède. Jésus a dit : « Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pareille­ment pour eux » (Lu 6.31). Si on par­donne comme on aimerait être par­don­né, la rela­tion reste saine et exempte d’amer­tume. Est-ce si dif­fi­cile ? Oui, mais si vous priez, Dieu vous don­nera la grâce de pou­voir le faire !