Parole du Jour
Parole du Jour 
Du calme, maman !
Loading
/

"Je suis convaincue que des personnes seront portées par les messages de Parole du Jour, ce qui les incitera à profondément changer en fonction de que Dieu a décidé pour eux." Hélène Je fais un don

Un vieux chien l’air fatigué pénètre dans le jardin d’une dame. Apparem­ment l’animal est bien nour­ri. Il suit la femme à l’in­térieur dans le couloir, et s’y endort aus­sitôt. Deux heures plus tard, elle lui ouvre la porte et il s’en va. Le lende­main, le chien revient dormir ses deux petites heures. Le manège dure une semaine. Curieuse, la femme épin­gle ce mot sur son col­lier : « Chaque après-midi, votre chien vient faire une sieste chez moi. » Le lende­main, le chien se présente avec une note dis­ant : « Il vit à la mai­son avec dix enfants. On dirait qu’il a besoin d’un moment de calme. Puis-je venir avec lui demain ? » Seule une mère peut com­pren­dre ! Car­la Barn­hill, auteure de l’ouvrage Le Mythe de la mère par­faite, écrit : « J’en ai assez de vouloir être une super maman. Dès le départ, je n’étais pas très douée dans ce domaine. J’ai ten­té d’être la com­bi­nai­son par­faite entre une mère dévouée, une épouse aimante, une chré­ti­enne solide et j’ai lam­en­ta­ble­ment échoué. Mais même si j’avais été capa­ble de réus­sir tout ça, je ne suis pas con­va­in­cue qu’il faille le faire. Je n’ai pas besoin d’impressionner, de suiv­re des règles aléa­toires d’un pré­ten­du mod­èle de mater­nité. La grâce sig­ni­fie que l’on peut compter avant tout sur un Dieu bon et affectueux ! Alors lais­sons tomber nos capes, déposons nos auréoles, retirons nos médailles et lais­sons-nous être les mamans par­fois impar­faites, par­fois géniales, que Dieu nous per­met d’être. En d’autres ter­mes : n’ayons pas de pré­ten­tions excessives.