Parole du Jour
Parole du Jour 
Noël, c’est toute l’année
Loading
/

"Je suis convaincue que des personnes seront portées par les messages de Parole du Jour, ce qui les incitera à profondément changer en fonction de que Dieu a décidé pour eux." Hélène Je fais un don

Émer­veil­lé par la majesté du Grand Canyon, un pio­nnier s’est exclamé : « Il a dû se pass­er quelque chose ici ! » Un théolo­gien observe : « Pen­dant la péri­ode de Noël, on peut se deman­der la rai­son de cette agi­ta­tion. En voy­ant les lumières, les déco­ra­tions, les fes­tiv­ités et les églis­es bondées, on pour­rait con­clure de même : “Il a dû se pass­er quelque chose ici“. Bien sûr, qu’il s’est passé quelque chose. Nous devons dire au monde que Dieu a vis­ité notre planète. Son fils est venu révéler Dieu et mourir pour nos péchés (voir Jean 1.1–14). Il a vécu par­mi nous pour nous per­me­t­tre de vivre éter­nelle­ment avec lui. » Lorsque les berg­ers décou­vrent le Messie couché dans une crèche, ils sont émer­veil­lés « car tout s’é­tait passé comme l’ange le leur avait annon­cé » (Lu.2.20, BFC). En con­séquence, ils « s’en retournèrent en glo­ri­fi­ant […] Dieu pour tout ce qu’ils avaient enten­du et vu ». Ils sont repar­tis garder leurs trou­peaux avec une énergie nou­velle. Jon Walk­er écrit : « Après avoir célébré la nais­sance de Jésus, on retourne au bureau, à l’é­cole, et on reprend son quo­ti­di­en. Dieu nous emmène au som­met de la mon­tagne, nous mon­tre de grands mir­a­cles, mais il ne nous laisse pas là-haut. C’est en bas par­mi les trou­peaux que la foi grandit à force de puis­er dans le ter­reau du quo­ti­di­en. Si on se bat pour savoir qui va faire la vais­selle ou qui aura le plus gros morceau de tarte on pour­ra con­stater que le Christ ne vit pas vrai­ment en nous. »

"Merci pour la médiation Parole du Jour. Même après 54 ans de conversion, j'en ai besoin et j'en fais profiter à une vingtaine de personnes autour de moi." Rosemée Je fais un don