Parole du Jour
Parole du Jour 
Savoir restau­r­er (2)
Loading
/

"Parole du Jour me réconforte, me vivifie, m'interpelle, me remet en question. En bref, cela me fait un bien fou et ma journée se passe dans le calme, la paix et la joie." Daisy Je fais un don

Après avoir énuméré les pires péchés, Paul dit aux Corinthiens : « Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns d’en­tre vous. Mais vous avez été […] jus­ti­fiés au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l’E­sprit de notre Dieu ». Alors, avant de con­damn­er, rap­pelez-vous de quoi Dieu vous a libéré(e) ! Beau­coup pensent qu’un bon ser­mon est celui qui les évite pour frap­per leur voisin ! Dans les Écri­t­ures, « restau­r­er » a deux sens. L’un veut dire retir­er une tumeur. Une tumeur peut vous tuer, et il faut l’en­lever. Paul écrit : « Si un homme vient à être sur­pris en quelque faute, vous qui êtes spir­ituels, redressez-le avec un esprit de douceur […] et vous accom­plirez ain­si la loi du Christ » (Ga 6.1–2). Ne vous y trompez pas, partager la honte et l’hu­mil­i­a­tion de quelqu’un peut être un fardeau. Mal­gré tout, « pen­dant que nous en avons l’oc­ca­sion, pra­tiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi » (Ga 6.10). Si on con­damne les autres trop vite, comme tout le monde le fait de temps en temps, il faut se deman­der : si les gens ne trou­vent pas grâce auprès de ceux qui la prêchent, où peu­vent-ils la trou­ver ? L’autre veut dire réduire une frac­ture. La Bible dit : « Nous for­mons un seul corps en Christ » (Ro 12.5). En fait, la famille spir­ituelle est plus impor­tante que la famille ter­restre car elle dur­era éter­nelle­ment. En rel­e­vant un mem­bre déchu de cette famille, on guérit sa douleur et il peut rede­venir une par­tie vitale et fonc­tion­nelle du corps du Christ. Voici donc votre parole du jour : il faut savoir restaurer.