Parole du Jour
Parole du Jour 
Sur­mon­ter le rejet
Loading
/

"Parole du Jour me réconforte, me vivifie, m'interpelle, me remet en question. En bref, cela me fait un bien fou et ma journée se passe dans le calme, la paix et la joie." Daisy Je fais un don

Le sen­ti­ment de rejet se man­i­feste de divers­es manières. 1) On recherche la per­fec­tion. Mais ça ne fonc­tionne pas, car les besoins et les attentes des autres sont telle­ment divers qu’il est impos­si­ble de tous les sat­is­faire. 2) On n’attend rien. On sup­porte l’abandon et les vio­lences parce qu’on pense que c’est ce qu’on mérite ou que c’est sa seule chance d’être aimé(e). 3) On devient agres­sif. On ressent le rejet comme une agres­sion, ce qui n’est pas le cas. Alors on sort ses griffes et on passe à l’attaque. 4) On fait bonne fig­ure et on se dit : « Je gère. De toute façon, je n’ai pas besoin des autres. » Par con­séquent, on s’isole. Les besoins physiques, spir­ituels et émo­tion­nels ne sont pas sat­is­faits et on se sent seul. 5) On se promet de ne plus jamais laiss­er per­son­ne s’ap­procher assez pour nous bless­er. Mais si on met des bar­rières, on s’enferme et les rela­tions en souf­frent. 6) On attire les mau­vais­es per­son­nes si on se més­es­time. En réal­ité, si sa pro­pre-estime est basée sur une opin­ion autre que celle de Dieu, on sera tou­jours vul­nérable au rejet. La cri­tique nous dimin­ue, l’échec nous empêche de ressay­er, et pire encore, on ne décou­vri­ra jamais la per­son­ne unique et mer­veilleuse que Dieu a fait de nous. Alors, quelle est la réponse ? Jean nous dit : « Voyez, quel amour le Père nous a don­né, puisque nous sommes appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes ». Pour sur­mon­ter le rejet, il faut réalis­er et accepter à quel point Dieu nous aime et nous valorise.

"Merci pour la médiation Parole du Jour. Même après 54 ans de conversion, j'en ai besoin et j'en fais profiter à une vingtaine de personnes autour de moi." Rosemée Je fais un don