Parole du Jour 
Hon­orez Dieu, et il vous honorera
Loading
/

"Je suis convaincue que des personnes seront portées par les messages de Parole du Jour, ce qui les incitera à profondément changer en fonction de que Dieu a décidé pour eux." Hélène Je fais un don

Il vien­dra un jour où l’on devra faire face à ses peurs et pren­dre posi­tion pour ce que l’on sait être juste. Chadrak, Méchak et Abed-Nego l’ont vécu. C’est au péril de leur vie qu’ils ont refusé de s’incliner devant la stat­ue de Neboukad­net­sar. Ils auraient pu rel­a­tivis­er : « Je m’incline, mais c’est juste une façade » ou « Je ferai comme si l’idole était mon Dieu ». Mais ils ont pris posi­tion pour ce qui est juste, ce qui a provo­qué le mir­a­cle : « Alors le roi Neboukad­net­sar […] dit à ses con­seillers : n’avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés ? Ils répondirent au roi : cer­taine­ment, ô roi ! Il reprit et dit : Eh bien ! Je vois qua­tre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu et qui n’ont pas de mal ; et l’aspect du qua­trième ressem­ble à celui d’un fils des dieux » (v.24–25). Quand on est sans défense, c’est là que Dieu inter­vient. Mais si ces trois hommes s’étaient inclinés devant l’idole, 1) ils n’auraient jamais été pro­mus, 2) le peu­ple juif n’aurait pas été pro­tégé à Baby­lone, 3) le culte païen aurait per­duré dans le roy­aume, et 4) Neboukad­net­sar n’aurait pas ren­con­tré Dieu et vécu un change­ment rad­i­cal dans sa vie. C’est lui qui dira : « Béni soit le Dieu […] qui a envoyé son ange et délivré ses servi­teurs. Ils ont eu con­fi­ance en lui […] parce qu’il n’y a aucun autre Dieu qui puisse délivr­er comme lui. Après cela, le roi fit prospér­er Chadrak, Méchak et Abed-Nego dans la province de Baby­lone » (v.28–30). Hon­orez Dieu aujourd’hui, et demain il vous honorera.

"Pour moi c'est un régal de méditer chaque jour Parole du Jour. Je vis la Parole et je l'expérimente. Je veux vraiment vous féliciter pour votre travail qui porte du fruit." Joséphine Je fais un don