Voyons deux nouveaux ingrédients d’une bénédiction paternelle : 1) la force de la prière. Voici comment Isaac le fermier a prié pour son fils : « Que Dieu te donne de la rosée du ciel et des ressources de la terre, du blé et du vin nouveau en abondance ! » Vos enfants vous ont‐ils déjà entendu prier pour qu’ils réussissent dans la vie ? Peut‐être ont‐ils entendu des mots cassants et critiques tels que : « Comment peux‐tu être si stupide ? Jamais tu ne réfléchis ? Tu ne réussiras jamais rien ! » Dans ce cas, présentez‐leur vos excuses et demandez‐leur de vous pardonner. Puis arrangez‐vous pour qu’ils vous entendent parler à Dieu en citant leurs noms, qu’ils sachent que vous appelez des bénédictions sur eux. Rien n’est plus puissant que l’intercession d’un père pour sa famille ! 2) la vision d’un avenir glorieux. La Bible dit : « Quand il n’y a pas de vision, le peuple est sans frein » (Pr 29.18). Les conseillers d’orientation scolaire se plaignent du manque de vision chez leurs élèves. Aujourd’hui, la plupart des enfants ne voient rien d’autre que la récession économique, le chômage et les difficultés. Ils ont besoin de quelqu’un qui croit en eux, leur assure qu’ils peuvent réussir et vivre heureux, leur apprend que le meilleur est devant eux. Isaac n’a pas attendu que ses fils imaginent leur propre vision de l’avenir. Non, il a prié pour leur succès futur, leur ascension sociale, dans le respect de leur famille et de la société. Pères, vos enfants ont besoin que vous leur indiquiez la bonne direction.