Parole du Jour
Parole du Jour 
Accom­plir le plan de Dieu pour ma vie
Loading
/

"Récemment j'ai dû accompagner mon papa en fin de vie. Jour après jour, la lecture de Parole du Jour m'a apporté un grand réconfort et m'a permis de tenir bon à travers l'épreuve." Karine Je fais un don

Pour y arriv­er, je dois rem­plir qua­tre con­di­tions. 1) Plan­i­fi­er ma journée et respecter mon agen­da. Seule une per­son­ne sur trois le fait. Un expert en lead­er­ship dit : « Il est rare que je me lève le matin en me deman­dant ce que je vais faire ce jour-là. » C’est le secret de sa réus­site ! 2) Fix­er les pri­or­ités. Goethe a dit : « L’essentiel ne doit jamais être à la mer­ci de ce qui compte le moins. » Pourquoi atten­dre le milieu de l’après-midi pour s’occuper des tâch­es les plus impor­tantes ? Je manque de sagesse si je com­mence par faire le super­flu. Et si je plan­i­fie ma journée mais ne la suis pas, mes résul­tats seront les mêmes que ceux qui ne plan­i­fient pas du tout. Comme l’a observé Dwight Eisen­how­er : « Pren­dre les choses dans le bon ordre réduit sou­vent le prob­lème le plus com­plexe à un niveau gérable. » 3) Être rigoureux mais sou­ple. M’attendre à l’i­nat­ten­du et appren­dre à m’adapter. Les con­di­tions changent en per­ma­nence, et je dois savoir évoluer. 4) Appren­dre à déléguer. Les gens se divisent en deux caté­gories : ceux qui cumu­lent et ceux qui délèguent. Les pre­miers refusent d’a­ban­don­ner tout ce qu’ils jugent impor­tant, qu’ils soient ou non les meilleurs pour ce tra­vail. Leur objec­tif est la per­fec­tion. Les sec­onds se déchar­gent rapi­de­ment des tâch­es sans se souci­er de la qual­ité du tra­vail accom­pli. Leur objec­tif est de s’en débar­rass­er le plus tôt pos­si­ble. Pour déléguer cor­recte­ment, il faut être sage, sûr de soi et généreux envers les autres. Ça veut dire que le tra­vail sera bien fait, et c’est bien là l’essentiel.