Parole du Jour
Parole du Jour 
L’importance du nom (1)
/

Les Israélites appelaient Dieu Yahvé, un nom qui n’appartient qu’à lui, dif­fi­cile à com­pren­dre et qui sig­ni­fie « celui qui est ». Le Créa­teur était avant tout un être mer­veilleux mais imper­son­nel, hors de portée, impos­si­ble à con­naître. Mais Dieu voulait être con­nu dans son intim­ité, il s’est donc révélé dans les Écri­t­ures à tra­vers cinq noms dif­férents qui résu­ment son car­ac­tère et nous aident à mieux le saisir. Les Israélites décou­vraient ces iden­tités nou­velles et les vérités qu’elles ren­fer­maient durant les temps de crise et de détresse. Aujourd’hui, on peut encore y trou­ver du récon­fort. Yahvé-Jiré : l’Éternel ver­ra et il pour­voira. Abra­ham allait offrir son fils Isaac en sac­ri­fice quand Dieu l’a rem­placé par un béli­er. Abra­ham appelle Dieu, Yahvé-Jiré, celui qui pour­voit. Le nou­veau Tes­ta­ment y fait égale­ment référence à maintes repris­es. Jésus lui-même a dit : « Votre Père céleste sait que vous en avez besoin » (Mt 6.32). Comme un par­ent atten­tion­né, Dieu voit à l’avance les dif­fi­cultés de ses enfants et y répond. Quel papa n’irait pas offrir des chaus­sures neuves à ses enfants avant même qu’elles ne soient trop usées ? Ils n’ont pas besoin de le sup­pli­er. Peut-être vous deman­dez-vous pourquoi Dieu ne répond pas tou­jours à vos deman­des. C’est parce qu’il sait bien mieux que vous ce dont vous avez besoin. Réfléchissez : vos désirs seraient peut-être sat­is­faits, mais pas vos vrais besoins. N’oubliez pas que Yahvé-Jiré voit vos besoins, et parce qu’il les voit, il y pourvoira.