Pourquoi Sam­son a‑t-il gâché son incroy­able poten­tiel ? Pour plusieurs raisons. Il était inca­pable de con­trôler ses pul­sions. Il était physique­ment fort mais men­tale­ment faible. Il a délibéré­ment ignoré les principes de Dieu, et sa vie était dev­enue une pathé­tique suite d’échecs. Il n’a jamais su appren­dre de ses erreurs. Pour lui, c’était comme un jeu : il fal­lait se rap­procher le plus pos­si­ble du feu sans se brûler. Dalila, une pros­ti­tuée philis­tine, le pres­sait con­stam­ment de lui révéler le secret de sa force, et se rap­prochait petit à petit de la solu­tion. Sam­son a joué avec le feu et finale­ment il s’est brûlé. On fait la même chose quand on dit : « Ça ne peut pas faire de mal, juste cette fois. » En fait, per­son­ne ne pro­jette d’échouer. C’est un proces­sus naturel, insi­dieux et pro­gres­sif. Il vient étape par étape, car on s’affaiblit peu à peu. On ne ruine pas sa vie en un seul jour. Les prob­lèmes s’ac­cu­mu­lent au fil du temps, car on refuse d’ap­pren­dre de ses erreurs. Vous pensez peut-être : « Mais c’est un domaine de ma vie sur lequel je n’ai aucun con­trôle. Je suis comme ça. » Mau­vaise réponse. Voici la bonne : « Il donne de la force à celui qui est fatigué Et il aug­mente la vigueur de celui qui est à bout de ressources » (Esa 40.29). Lorsque Sam­son a finale­ment recon­nu ses erreurs, Dieu a inter­rompu sa série d’échecs, lui a redonné son pou­voir et l’a ren­du à nou­veau vic­to­rieux. Dieu en fera de même pour vous lorsque vous vous tournerez vers lui !