Parole du Jour
Parole du Jour 
Un enfant a besoin d’un héros
Loading
/

"Parole du Jour me réconforte, me vivifie, m'interpelle, me remet en question. En bref, cela me fait un bien fou et ma journée se passe dans le calme, la paix et la joie." Daisy Je fais un don

Un père inqui­et écrit à l’en­traîneur de son fils : « Cher coach, je viens de lire le cour­ri­er faisant part de vos attentes vis-à-vis des jeunes que vous formez. Ma femme et moi sommes tout à fait d’ac­cord. Nous sommes con­va­in­cus de la valeur du sport, surtout au lycée. À en juger par vos résul­tats, votre enseigne­ment est très effi­cace. Cepen­dant, j’estime qu’il y a une autre phase de l’en­traîne­ment qui compte plus encore. Lais­sez-moi vous expli­quer. Nous vous con­fions notre bien le plus pré­cieux. Pen­dant les qua­tre prochaines années, notre fils nous par­lera con­stam­ment de vous. Il ne tari­ra pas d’éloges à votre égard. Et tout ce temps, il aura les yeux qui bril­lent. Vous serez pour lui un véri­ta­ble héros. Car voyez-vous, nous n’avons plus de héros. Beau­coup de sportifs pro­fes­sion­nels vendraient leur âme pour de l’argent. Cer­tains ath­lètes ont même fait la une des jour­naux cette année, et pas en bien ! Certes, tous ne sont pas mal­fai­teurs ou drogués, mais la liste ne cesse de s’allonger. Ain­si, cher entraîneur, vous êtes le héros de notre enfant, et nous comp­tons sur vous. Ses mus­cles sont déjà bien dévelop­pés, mais son esprit est encore frag­ile et influ­ençable. Vos respon­s­abil­ités sont grandes. Épatez-le. Lâchez les chevaux ! » Le monde regorge de vio­lences, tout ça parce qu’un enfant a suivi le mau­vais héros. Vous pou­vez aider à chang­er les choses, ne serait-ce que pour un seul enfant. Pensez‑y.