"Merci pour Parole du Jour qui est une source d'encouragement, un baume pour notre cœur. Je le partage à des non chrétiens, c'est facile à lire et vraiment concret !" Emmanuelle Je fais un don

Qua­trième dif­férence : la respon­s­abil­ité. Sam­son se mon­tre indépen­dant et refuse d’être respon­s­able de qui que ce soit. C’est un loup soli­taire qui ne veut pas tra­vailler avec les autres. Ses ten­ta­tives dis­parates pour se libér­er font que les Philistins aug­mentent les tax­es et alour­dis­sent le fardeau du peu­ple. Samuel, au con­traire, tra­vaille en accord avec les autres. S’il a prié et que Dieu a accordé à Israël une vic­toire spec­tac­u­laire sur ses enne­mis, il en refuse le moin­dre crédit. « Samuel prit une pierre qu’il plaça entre Mitspa et Chén, et il l’ap­pela du nom de Ében-Ézer, en dis­ant : Jusqu’i­ci l’Éter­nel nous a sec­ou­rus ». Sam­son se con­cen­tre sur le « moi », Samuel sur le « nous ». Le Psalmiste a dit : « Voici qu’il est bon, qu’il est agréable pour des frères d’habiter unis ensem­ble ! […] Car c’est là que l’Éter­nel donne la béné­dic­tion » (Ps 133.1, 3). Le secret pour que Dieu vous bénisse n’est pas d’a­gir seul, mais de coopér­er avec les autres. C’est ain­si que fonc­tion­nait l’Église des pre­miers temps. « Ils leur firent de nou­velles men­aces et les relâchèrent, […] Après avoir été relâchés, ils allèrent vers les leurs » (Ac 4.21, 23). Après avoir subi des agres­sions, les apôtres vont « vers les leurs ». Ils ont établi des rela­tions avec ceux qui savent les con­seiller, les guider, les for­ti­fi­er, les encour­ager, prier et partager la Parole de Dieu avec eux. Vous aus­si avez besoin de ce genre de rela­tions ! Vous ne pou­vez pas vous per­me­t­tre d’at­ten­dre que vien­nent les prob­lèmes pour les établir. Faites-le main­tenant, dans les bons jours, et elles seront là pour vous dans les temps mauvais.

Je vous remercie infiniment pour Parole du Jour. Ce livret de messages m'apporte beaucoup et m'aide énormément dans mes prières." Mélanie Je fais un don