Parole du Jour
Parole du Jour 
S’appuyer sur la parole de Dieu (1)
Loading
/

"Toutes les nuits j'attends votre e-mail à 1h du matin pour écouter la méditation de Bob Gass et je la partage sur les réseaux sociaux. Ces méditations en fortifient beaucoup et je remercie Dieu !" Philippe Je fais un don

Quand j’ai du mal à me par­don­ner. Il n’y a qu’un seul péché impar­donnable dans la Bible (voir Lu 12.10). En tant que croy­ant, je ne l’ai prob­a­ble­ment pas com­mis, donc Dieu me par­don­nera tout le reste. Cepen­dant, si Dieu me par­donne et que je refuse de me par­don­ner, c’est comme si je choi­sis­sais de rester en prison alors que le juge m’a acquitté(e) et libéré(e). Pire encore, je com­mets le péché d’orgueil. Pourquoi ? Parce qu’alors, je place mon opin­ion au-dessus de la sienne. Si j’ai du mal à me par­don­ner, je m’appuie sur la Parole de Dieu : « C’est moi, moi seul, qui de moi-même efface tes trans­gres­sions ; je ne me sou­viendrai plus de tes péchés » (Esa 43.25, NBS). « J’ai effacé tes trans­gres­sions comme un nuage et tes péchés comme une nuée Reviens à moi, car j’ai assuré ta rédemp­tion » (Esa 44.22, NBS). « Que le méchant aban­donne sa voie, et l’homme mal­faisant ses pen­sées ; qu’il revi­enne au Seigneur […] qui par­donne abon­dam­ment ». (Esa 55.7, NBS). « Tu en rou­gi­ras de honte et tu n’oseras plus pren­dre la parole, mais moi, je te par­don­nerai tout le mal que tu as fait » (Ez 16.63, BFC). « Si nous con­fes­sons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous par­don­ner nos péchés et nous puri­fi­er de toute injus­tice » (1Jn 1.9). « Il n’y a donc main­tenant aucune con­damna­tion pour ceux qui sont en Jésus-Christ » (Ro 8.1, NBS). Si je suis « en Jésus-Christ », alors je n’ai plus besoin de lut­ter con­tre le poids de la con­damna­tion. Dieu m’a totale­ment pardonné(e), alors je me par­donne et vais de l’avant.