Parole du Jour
Parole du Jour 
Dieu ne change pas
Loading
/

"Je me suis rendu compte, en lisant Parole du Jour, que je commençais à voir les choses différemment." Hélène Je fais un don

La vie apporte régulière­ment son lot de mau­vais­es nou­velles. Il peut s’a­gir par exem­ple de la perte d’un être cher, de la san­té, des revenus, du mariage, de la répu­ta­tion. Le Psalmiste écrit : « Quand j’ai peur, je mets ma con­fi­ance en toi ». Lorsque les temps sont dif­fi­ciles, je m’accroche à tout ce que je sais sur la per­son­ne de Dieu. Je me rap­pelle qu’il est aimant, bien­veil­lant et digne de con­fi­ance. Par­fois, Dieu me donne une réponse ; par­fois il me donne la cer­ti­tude de sa présence. En ces temps de boule­verse­ment, je m’attache au car­ac­tère immuable de Dieu. Comme le dit l’hymne : « Quand autour de mon âme tout s’ef­fon­dre, c’est lui mon espoir et mon sou­tien. » Devrais-je alors nier mes sen­ti­ments et mes émo­tions ? David dit : « De ma voix je crie à l’Éter­nel, de ma voix je sup­plie l’Éter­nel » (Ps 142.2). Dieu ne me demande pas de nier la douleur, le deuil et la réal­ité de ma sit­u­a­tion. Même Jésus a adressé des prières à Dieu avec « avec de grands cris et des larmes » (Hé 5.7, PDV). Si je n’épanche pas mon cœur devant Dieu, je risque de m’endurcir. Saint Augustin a dit : « Car ils sont bien enfon­cés dans l’abîme, ceux qui ne cri­ent même pas de l’abîme. » C’est lorsque je touche le fond et que je me tourne vers Dieu que je décou­vre sa présence. C’est lorsque je suis pro­fondé­ment sec­oué que je développe une foi inébran­lable en Dieu. Dans ce cas, je peux m’appuyer sur sa Parole qui dit : « Je suis avec toi, je te pro­tégerai partout où tu iras » (Ge 28.15, BFC).