Parole du Jour
Parole du Jour 
Dieu pren­dra soin de nous
/

On s’inquiète telle­ment sou­vent des choses qui n’arrivent que très rarement. Sincère­ment, la peur évite-t-elle le dan­ger ? Bien sûr que non ! Paul écrit : « Le Seigneur est proche. Ne vous inquiétez de rien ; mais, en toutes choses, par la prière et la sup­pli­ca­tion, avec des actions de grâces, faites con­naître à Dieu vos deman­des » (Ph 4.5–6). Il encour­age ensuite les lecteurs en affir­mant qu’alors la paix de Dieu rem­pli­ra les cœurs et les esprits (voir v.7). Dès que l’on com­mence à s’inquiéter ou à se sen­tir anx­ieux à pro­pos d’une chose, il faut apporter ses préoc­cu­pa­tions à Dieu dans la prière. Il faut se libér­er de ce poids et lui faire totale­ment con­fi­ance pour qu’il mon­tre com­ment agir, ou com­ment lui-même agi­ra. La prière est effi­cace con­tre l’in­quié­tude. Lorsque l’on se sent oppressé, il est tou­jours préférable de prier à ce sujet plutôt que de s’in­quiéter et de se con­tenter d’en par­ler. Ce n’est pas facile ! Après avoir passé sa vie à se faire des soucis, l’inquiétude devient une sec­onde nature. Mais avec de l’engagement, de la per­sévérance et l’aide de Dieu, on peut y remédi­er. Voici deux clés pour y arriv­er. 1) Rem­plir son esprit de pen­sées pos­i­tives, des pen­sées bibliques (voir v.8), plutôt que ten­ter sim­ple­ment de se débar­rass­er des pen­sées néga­tives sur lesquelles on se focalise. 2) Agir rapi­de­ment. Dès que l’on com­mence à s’inquiéter, se dire : « Non, je ne vais pas m’en faire, ça ne sert à rien. »