Parole du Jour
Parole du Jour 
Les étapes du par­don (2)
Loading
/

"Toutes les nuits j'attends votre e-mail à 1h du matin pour écouter la méditation de Bob Gass et je la partage sur les réseaux sociaux. Ces méditations en fortifient beaucoup et je remercie Dieu !" Philippe Je fais un don

Voici trois autres étapes vers le par­don. 1) Accepter les gens tels qu’ils sont. On dit sou­vent : « Si cette per­son­ne ne change pas, je ne lui par­don­nerai pas. » Mais ce faisant, on reste attaché à l’offenseur, on est obsédé par l’offense, et on exige que le fau­tif agisse comme on le voudrait. Pour­tant, quand on cherche à con­trôler les gens et à les mod­el­er à notre image, on les empêche de chang­er. Ça, c’est le tra­vail de Dieu ! Le nôtre est de par­don­ner, de lâch­er prise et de laiss­er Dieu agir. 2) Voir son offenseur comme un moyen de grandir spir­ituelle­ment. Il est plus facile de par­don­ner lorsqu’on cesse de voir la per­son­ne comme un sup­pôt de Satan envoyé pour nous détru­ire, et qu’on la con­sid­ère comme un out­il de Dieu util­isé pour nous dévelop­per. Le chemin qui a mené Joseph de la fos­se au palais était pavé d’in­jus­tice, de décep­tion et de trahi­son. Mais Dieu s’est servi de chaque cir­con­stance douloureuse pour le con­duire vers sa des­tinée. Et il peut faire de même avec nous ! 3) Essay­er de se réc­on­cili­er avec son offenseur. Dieu est un Dieu de réc­on­cil­i­a­tion, car « lorsque nous étions enne­mis, nous avons été réc­on­cil­iés avec Dieu par la mort de son Fils » (Ro 5.10). Et ce que Dieu a fait pour nous, on doit le faire pour tous nos adver­saires. Pour Jésus, la réc­on­cil­i­a­tion est une pri­or­ité absolue, car il dit : « Laisse là ton offrande devant l’au­tel, et va d’abord te réc­on­cili­er avec ton frère, puis viens présen­ter ton offrande » (Mt 5.24). Il faut faire preuve d’hu­mil­ité, mais le retour sur investisse­ment est colossal !