Parole du Jour
Parole du Jour 
Prier pour un enfant difficile
Loading
/

"Récemment j'ai dû accompagner mon papa en fin de vie. Jour après jour, la lecture de Parole du Jour m'a apporté un grand réconfort et m'a permis de tenir bon à travers l'épreuve." Karine Je fais un don

Que faire lorsqu’on donne la même édu­ca­tion à cha­cun de ses enfants et que l’un d’eux se révèle être à prob­lèmes ? 1) Prier pour la sagesse. La Bible dit : « Avec l’ha­bileté, on peut con­stru­ire une mai­son, avec l’in­tel­li­gence, on la rend solide » (Pr 24.3). Ne pas se laiss­er acca­parer par un enfant au point d’en nég­liger les autres. Moins se con­cen­tr­er sur lui. Au lieu de tou­jours vouloir répar­er ses dégâts, prof­iter de tous ses enfants et voir les choses s’amélior­er. 2) Lui laiss­er le temps. Il n’y a pas deux flo­cons de neige, ni deux enfants iden­tiques. Cer­tains se dévelop­pent à un rythme dif­férent et d’une autre manière. 3) Se mon­tr­er tolérant envers tout enfant dif­fi­cile chez les autres, jusqu’à ce que Dieu le change ou enseigne à sa famille la bien­veil­lance et la com­préhen­sion à son égard. En effet, bien des familles ont un enfant à prob­lèmes qui nous met mal à l’aise par son com­porte­ment par­fois décalé. 4) Agir de son mieux et deman­der à Dieu de faire le reste. Les fils du prophète Samuel « ne suiv­ent pas l’exemple de leur père. […] et ils ren­dent des juge­ments injustes » (1S 8.3, PDV). Oui, c’est frus­trant pour Samuel, mais il n’a jamais été tenu pour respon­s­able de cet échec. C’était l’homme le plus pieux au monde. Pour­tant, à la pre­mière dif­fi­culté, ses fils ne choi­sis­sent pas de suiv­re ses traces ou d’adopter ses valeurs. 5) Réa­gir par la foi, sans se bra­quer ; par la prière, non par la con­trainte, et laiss­er Dieu agir, quels que soient les prob­lèmes de son enfant.

"En lisant les textes de Parole du Jour, mon comportement a commencé à changer positivement, je suis devenue plus tolérante." Hélène Je fais un don