Parole du Jour
Parole du Jour 
Les rela­tions toxiques
Loading
/

"Toutes les nuits j'attends votre e-mail à 1h du matin pour écouter la méditation de Bob Gass et je la partage sur les réseaux sociaux. Ces méditations en fortifient beaucoup et je remercie Dieu !" Philippe Je fais un don

Que faire si l’on est vic­time d’abus ? 1) Prier pour l’agresseur. Jésus a dit : « Aimez vos enne­mis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénis­sez ceux qui vous maud­is­sent et priez pour ceux qui vous mal­trait­ent » (Lu 6.27–28, PDV)). On dit que 90 % des per­son­nes mal­trai­tantes ont elles-mêmes subi des vio­lences. C’est une réac­tion face à des blessures non guéries. Ça ne les excuse en aucun cas, mais per­met de savoir com­ment prier pour elles. Satan aime se servir de l’al­cool, la drogue, la colère, la pornogra­phie et d’autres leur­res pour détru­ire les rela­tions. Alors, priez pour que votre agresseur se tourne vers Dieu. Le Psalmiste écrit : « S’il m’ap­pelle au sec­ours, je lui répondrai. Je serai à ses côtés dans la détresse, je le délivr­erai, je lui rendrai son hon­neur » (Ps 91.15, BFC). 2) Chercher de l’aide. Salomon a dit : « Si quelqu’un maîtrise un homme seul, deux peu­vent lui résis­ter, la corde à trois brins ne se rompt pas vite » (Ec 4.12). Si vous avez besoin d’un groupe de sou­tien ou d’un médi­a­teur, agis­sez main­tenant. 3) Met­tre un terme à la rela­tion. Ce n’est pas à vous de trans­former les gens. Vous n’êtes pas respon­s­able s’ils ne changent pas face à l’amour de Dieu et à la vérité. Voici une promesse sur laque­lle vous pou­vez vous appuy­er : « Je ne te délais­serai pas ni ne t’a­ban­don­nerai. C’est pourquoi nous pou­vons dire avec courage : le Seigneur est mon sec­ours ; je n’au­rai pas de crainte. Que peut me faire un homme ? » (Hé 13.5–6).

"En lisant les textes de Parole du Jour, mon comportement a commencé à changer positivement, je suis devenue plus tolérante." Hélène Je fais un don