Parole du Jour
Parole du Jour 
Les joies du ciel (3)
Loading
/

"J’ai traversé des périodes très difficiles. Mais en lisant Parole du Jour, j’ai pu me relever et voir Dieu agir. Je suis convaincue maintenant qu'Il a toujours son plan dans tout ce qui arrive." Marie Je fais un don

Par­fois, on com­pare la mort à la « tra­ver­sée du Jour­dain », car ce fleuve se jette dans la mer Morte. Une vieille dame chré­ti­enne était sur le point de s’éteindre. Presque toute sa vie, la mal­adie l’avait clouée au lit ou dans un fau­teuil roulant. La famille se réu­nit pour lui faire ses adieux. Lui ten­ant la main, l’un de ses petits-enfants demande : « As-tu peur de mourir ? » Avec des larmes de joie, elle lui dit : « Non, car les deux rives sont à mon Père. » Quelle réponse ! Au ciel, il n’y aura ni mal­adie, ni dépres­sion, ni douleur, ni soli­tude, ni peur, ni cha­grin, ni aucune de ces choses qui ren­dent la vie sur terre si dif­fi­cile. La Parole dit : « Pour vous qui craignez mon nom se lèvera le soleil de jus­tice, et la guéri­son sera sous ses ailes » (Mal 3.20). Ésaïe écrit : « Ceux que l’Éter­nel a libérés retourneront, ils arriveront dans Sion avec chants de tri­om­phe, et une joie éter­nelle couron­nera leur tête : l’allégresse et la joie s’ap­procheront, le cha­grin et les gémisse­ments s’en­fuiront » (Esa 35.10). Lorsqu’on perd un être cher, on se demande si on le rever­ra au ciel, et si on le recon­naî­tra. Bien sûr ! On n’en saura pas moins au ciel qu’on en savait sur terre. Paul dit : « Aujour­d’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière con­fuse, mais alors, nous ver­rons face à face ; aujour­d’hui je con­nais par­tielle­ment, mais alors, je con­naî­trai comme j’ai été con­nu » (1Co 13.12). Le ciel sera la plus grande réu­nion de famille de tous les temps. Et voici le meilleur : on ne sera plus jamais séparés !