Parole du Jour
Parole du Jour 
Ne vous retournez pas (1)
Loading
/

"Parole du Jour me réconforte, me vivifie, m'interpelle, me remet en question. En bref, cela me fait un bien fou et ma journée se passe dans le calme, la paix et la joie." Daisy Je fais un don

Un célèbre joueur de base­ball a dit : « Ne regardez pas en arrière. Quelque chose pour­rait vous rat­trap­er. » C’est un bon con­seil ! Paul l’exprime ain­si : « J’oublie la route qui est der­rière moi, je suis ten­du en avant, […] pour gag­n­er le prix » (Ph 3.13, PDV). Ellen Vaughn écrit : « Avant de pou­voir utilis­er notre vital­ité spir­ituelle, nous devons oubli­er trois choses. 1) Nos péchés. Bien sûr, nous devons nous en sou­venir afin de les con­fess­er. Mais ensuite, il nous faut les oubli­er. Le fait que Dieu ne s’en sou­vi­enne plus, c’est comme si une voix céleste nous dis­ait : “Il n’y a aucune trace d’offenses”. Elles sont effacées, comme si elles n’avaient jamais existé. Satan veut nous inciter à vivre dans la cul­pa­bil­ité et la peur. Il nous attire dans les recoins som­bres de notre mémoire pour y revivre nos pires péchés. N’oublions pas l’aspect libéra­teur du par­don. Il n’est pas seule­ment effec­tif si nous vivons une sorte de sainte amnésie. Il ne dépend pas de nous, mais de Dieu. Les Écri­t­ures dis­ent que Dieu oublie nos péchés (voir Hé 8.12). 2) La honte. Paul aurait pu être le cham­pi­on de la honte. Il avait harcelé, fait empris­on­ner, tor­tur­er et tuer des inno­cents. Mais la grâce de Dieu est plus forte que notre honte. Elle a été neu­tral­isée lorsque Jésus est mort et ressus­cité. Nous pou­vons oubli­er notre honte insi­dieuse, car Jésus l’a prise. Il l’a méprisée, battue, brisée. Nous n’avons pas besoin de la repren­dre. » Voici donc votre parole du jour : « Ne vous rap­pelez pas le passé […]. Je fais du nouveau ».