Un couple décide d’aller ensemble à la chasse au canard. Ils ont entendu dire qu’il leur faut un bon chien de chasse, ils se rendent donc dans un chenil en acheter un. Ils ont appris qu’il leur faut un bon fusil, alors ils vont chez l’armurier se le procurer. Puis ils partent chasser. Le soir venu, ils n’ont pas attrapé le moindre canard. Le mari dit à sa femme : « Chérie, on a du faire quelque chose de travers. » La femme répond : « Bon, peut-être qu’en lançant le chien un peu plus haut il pourra en attraper un cette fois ! » Dans notre vie chrétienne, nous tentons d’accomplir des choses à l’aide d’outils improbables qui ne marchent pas. Pour abattre un canard, la bonne arme n’est pas le chien mais le fusil. Paul a écrit aux Colossiens : « Que la parole du Christ habite en vous avec sa richesse », car si la parole du Christ demeure en abondance dans votre cœur, vous possédez la sagesse de Dieu. Vous ne pouvez résoudre un problème en vous servant des mêmes éléments qui l’ont causé. Il vous faut la sagesse de Dieu, et elle se trouve dans sa Parole. Moins de 30% des chrétiens lisent leur Bible au quotidien. Imaginez ça : 70% des chrétiens cherchent la solution au mauvais endroit. Devant un problème, commencez d’abord par vous demander ce que la Parole de Dieu en pense. « La révélation de tes paroles éclaire, Elle donne de l’intelligence aux simples » (Ps 119.130). Au lieu de faire ce qui ne marche pas, tournez-vous vers la Parole de Dieu.