Parole du Jour
Parole du Jour 
Tra­vers­er des moments dif­fi­ciles (1)
Loading
/

"Parole du Jour me réconforte, me vivifie, m'interpelle, me remet en question. En bref, cela me fait un bien fou et ma journée se passe dans le calme, la paix et la joie." Daisy Je fais un don

Sur le chemin de sa des­tinée, Joseph a été trahi, ten­té, calom­nié et injuste­ment empris­on­né. Mais il s’en est sor­ti vain­queur. Voici ce que Joseph a recon­nu et qu’il me faut égale­ment recon­naître : 1) Dieu sait ce que je tra­verse et il s’en soucie. À cinq repris­es dans cette his­toire : « L’Éter­nel fut avec Joseph ». Même lorsque tout allait mal, Joseph ne doutait jamais que Dieu était avec lui. 2) J’ai tou­jours la lib­erté de choix. Dieu me laisse libre de choisir ma réac­tion : foi ou doute, joie ou dés­espoir, patience ou impa­tience, etc. Lorsque je choi­sis d’ignorer ce qui est juste, Dieu ne m’imposera pas sa volon­té. Par­fois, on se crée des prob­lèmes puis on accuse Dieu. On dit : « C’est sans doute sa volon­té », comme si Dieu pre­nait plaisir à plan­i­fi­er nos mis­ères ! En fait, ce que Dieu veut ne s’accomplit pas tou­jours. Oui, il a un plan pour ma vie, mais il m’a égale­ment don­né le libre arbi­tre. Et parce qu’il a de même don­né le libre arbi­tre aux autres, leurs erreurs et leurs déci­sions peu­vent aus­si me nuire. 3) Dieu con­trôle le résul­tat final. Il peut pren­dre toutes les cir­con­stances néga­tives de ma vie aujourd’hui et les invers­er pour mon bien. En fin de compte, Joseph pou­vait dire : « Vous le vouliez pour le mal, mais Dieu le voulait pour le bien » (voir Ge 50.20). Et pen­dant que Dieu œuvrait pour chang­er le mal en bien, Joseph devait con­tin­uer à lui faire con­fi­ance, même s’il ne com­pre­nait pas ce qui se pas­sait à ce moment-là. À moi de suiv­re son exemple.

Parole du Jour me nourrit et facilite ma méditation quotidienne. Je l'amène avec moi partout même pendant mes vacances ou quand je suis hospitalisée, et je la propose à ceux qui la veulent." Patricia Je fais un don