216 Partages

Vous vous souvenez des repas sans téléphones mobiles ? Du plaisir de se parler en famille sans être interrompu ? Notre génération a perdu l’art de la communication et de la proximité. C’est aussi au détriment du temps que nous passons seuls avec Dieu. Même si Jésus n’a pas connu les nouvelles technologies, il était sollicité en permanence. Des foules entières le poursuivaient du matin au soir. Néanmoins la Bible nous dit : « Vers le matin, […] il se leva et sortit pour aller dans un lieu désert où il se mit à prier » (Mr 1.35). Jésus prenait le temps d’être seul avec son Père. Il faut que l’esprit soit discipliné pour savoir écouter en silence et vouloir fuir le vacarme de la vie. Mais si nous pratiquons cette discipline, nous découvrons cet ami fidèle qu’est le Saint‐Esprit en nous. Prenez le temps de lire Jn 14.16, et laissez votre esprit s’imprégner du message de Jésus. Il veut que ses disciples soient en paix. Il leur donne l’assurance qu’ils ne seront jamais seuls. C’est tout cela qu’il veut partager avec vous. Comment trouver cette paix ? C’est un travail intérieur, car le Saint‐Esprit vit en vous. Jésus a dit à ses disciples : « Je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur qui soit éternellement avec vous ». Cette présence secourable du Saint‐Esprit dans chaque vrai croyant est sans doute un des secrets les mieux gardés du christianisme. Le « Consolateur » a été promis par le Fils, envoyé par le Père, et aujourd’hui il est à nous par la foi. Ouvrons‐lui les bras, croyons en sa force, vivons sa paix, et suivons ses conseils.