539 Partages

Nous mettons le verbe « aimer » à toutes les sauces, au point de pouvoir le définir de mille façons. Les gens disent volontiers : « J’aime le chocolat », « j’aime le football » ou « j’aime cette série télé ». En fait ils veulent dire qu’ils apprécient et prennent plaisir à ces choses. La définition de l’amour dans la Bible est bien plus profonde que nos divertissements, nos coups de cœur ou nos élans amoureux. Aimer quelqu’un, c’est chercher son bien-être et en faire une priorité. L’amour a toujours comme premier souci : « Comment cet acte contribue-t-il au bien-être de mon conjoint ? » S’il ne le fait pas, ou produit le contraire, ce n’est pas de l’amour. La Bible dit : « Maris, aimez chacun votre femme, comme le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui-même pour elle […]. De même, les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. Jamais personne, en effet, n’a haï sa propre chair ; mais il la nourrit et en prend soin » (v.25, 28-29). À nous les maris, ces versets nous apprennent deux choses : 1) nous sommes tous égoïstes par nature. Votre plus grand défi sera donc toujours de mettre en avant les intérêts de votre épouse, et d’être prêt à sacrifier pour cela vos propres activités. 2) nous devons développer notre sensibilité. Voyez comme vous êtes sensible aux maux et aux besoins de votre corps, et appliquez le même principe pour prendre soin de votre femme. Vous dites : « Voilà qui est ambitieux ! » Oui, et le Dieu qui vous l’ordonne vous donnera la grâce de l’appliquer jour après jour. Alors faites appel à sa grâce !