Sam Mason explique dans un de ses livres com­ment Dieu nous par­le à tra­vers nos ani­maux de com­pag­nie. En revenant sur son vécu de pro­prié­taire canin, il écrit : « Un jour, Ranger, notre lévri­er ital­ien, était assis à mes pieds, la tête sur mes genoux, alors que je me détendais dans le fau­teuil. J’avais remar­qué cette petite incli­nai­son de tête famil­ière alors qu’il me regar­dait droit dans les yeux. À quoi jouait-il ? Une sec­onde plus tard, j’ai eu l’in­spi­ra­tion divine, et l’ex­pli­ca­tion était claire : Ranger cher­chait ma face ! Voyez-vous, les chiens imi­tent leur maître. Du lan­gage humain ils ne com­pren­nent qu’une poignée de mots. Leur capac­ité à com­pren­dre une intel­li­gence supérieure est lim­itée. Alors ils étu­di­ent nos mou­ve­ments : expres­sions du vis­age, gestes de la main, etc. De même, notre com­préhen­sion de Dieu est lim­itée. Alors, com­ment chercher la face de celui qui nous est telle­ment supérieur ? Le Seigneur se révèle à tra­vers sa Parole. C’est là que com­mence notre quête. Dom­mage que si peu de gens qui se dis­ent chré­tiens lisent et étu­di­ent régulière­ment la Bible. Mais au-delà des Écri­t­ures, il existe d’autres moyens de rechercher la face de Dieu. Soyez atten­tif, le Saint-Esprit peut vous touch­er pen­dant les offices. Apprenez de ses inter­ven­tions dans votre vie et dans celles de vos com­pagnons de foi. Der­rière ses œuvres sont ses voies ! À chaque occa­sion, soyez l’élève de votre Maître. »