Rien ne devrait être plus important pour les chrétiens que découvrir et faire la volonté de Dieu. Quatre options sont disponibles : 1) continuer à l’ignorer. Sans doute n’êtes-vous pas concerné(e) puisque vous lisez cette méditation quotidienne en ce moment. Manifestement, vous souhaitez connaître la volonté de Dieu pour votre vie et il vous aidera à la trouver. (voir Esa 30.21). 2) la connaître et lui désobéir. Jonas connaissait la volonté de Dieu, mais la fuir lui a valu les pires ennuis. Quel était son problème ? Il n’a pas aimé la mission que Dieu lui avait confiée. Et vous, n’aimez-vous pas non plus ce que Dieu vous demande ? 3) la connaître et en faire un peu moins. En fait vous pouvez chanter dans la chorale et siéger au conseil de l’église, mais au fond de votre cœur, vous savez que vous vous contentez de moins que la volonté de Dieu. 4) ne rien faire d’autre que sa volonté. Il y a des moments où la volonté de Dieu semble trop difficile, trop longue et trop ingrate. Vos propres idées paraissent plus faciles, plus rapides et plus agréables. Finalement, vous trouverez que son plan était meilleur que le vôtre et ce sera toujours la règle. Alors soumettez-vous tout de suite à la volonté de Dieu, et réalisez au mieux ce qu’il vous demande de faire. Aujourd’hui, mettez-vous à genoux et dites avec le Psalmiste : « Je prends plaisir à faire ta volonté, mon Dieu ! Et ta loi est au fond de mon cœur » (Ps 40.9).