Qu’êtes-vous capable de demander dans la prière ? La Bible raconte : « Élie dit à Élisée : Demande ce que tu veux que je fasse pour toi […]. Élisée répondit : Qu’il y ait sur moi, je te prie, une double part de ton esprit ! » (2R 2.9). Certains vont peut-être se choquer de sa réponse, la juger arrogante et déclarer : « Sois humble et reconnaissant du privilège de servir un grand prophète comme Elie. C’est une vraie chance que Dieu te permette de lui succéder dans son ministère. » Mais Élisée n’était pas timide et Élie n’était pas offensé. Résultat ? Élisée a eu sa double portion et a fini par faire deux fois plus de miracles qu’Elie. Lorsque vous priez, Dieu ne dit pas : Sois raisonnable et pragmatique dans tes demandes. » Il veut des demandes prolifiques, non parcimonieuses (voir Ja 1.5). Et que dire de cette grande promesse : « Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, et pour possession les extrémités de la terre » (Ps 2.8) ? Ne limitez pas Dieu ! Réfléchissez : s’il est prêt à vous donner « les nations pour héritage », il sauvera sûrement vos bien-aimés, guérira votre corps, vous donnera cet emploi, cette maison ou ce conjoint, toutes ces choses pour lesquelles vous avez prié. Jésus a dit : « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai » (Jn 14.13). Dans la Bible, seules deux personnes ont provoqué l’admiration de Jésus par leur propos. Dans les deux cas c’était une démonstration de foi audacieuse face à une foule de religieux sceptiques. Voici donc votre parole du jour : demandez davantage.