Au onzième siècle, le roi Henri III de Bavière, las de ses nombreuses charges royales, des pressions de la politique internationale et des incessantes mondanités de la cour, se rend dans un monastère local, et demande au prieur Richard d’être admis comme contemplatif et de passer le reste de sa vie à prier et à méditer. Richard répond : « Votre Majesté, comprenez-vous qu’ici vous prenez l’engagement d’obéissance ? Que ce sera difficile après avoir été roi ? » Henri le rassure : « Je comprends. Le reste de ma vie, je vous obéirai comme le Christ vous conduit. » Alors le moine déclare : « Dans ce cas, voici mes ordres. Retournez sur le trône et servez fidèlement à l’endroit où Dieu vous a placé. » Après la mort d’Henri, on a écrit cette épitaphe en son honneur : « Ce roi a appris à gouverner en obéissant ». Chaque jour qui passe vous avez ces décisions à prendre : 1) vivre selon vos propres impulsions ou sur les instructions que Dieu vous a données dans sa Parole. 2) suivre vos pensées, ou vous soumettre à la règle et à la direction du Saint-Esprit qui habite en vous. À la réflexion, la réponse est évidente ! Obéir à Dieu mène à la paix, au progrès, à la protection et à l’avancement. Sa Parole affirme : « Si vous vous décidez pour l’obéissance, vous mangerez les meilleures productions du pays ». L’obéissance est un acte volontaire, non un réflexe coup de cœur. Cette année, faites ce que Dieu dit, car il vous réserve le meilleur.