Matthieu écrit : « Les dis­ci­ples s’ap­prochèrent de Jésus et dirent : Qui donc est le plus grand dans le roy­aume des cieux ? Alors Jésus appela un petit enfant, […] et dit : […] si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’en­tr­erez point dans le roy­aume des cieux. C’est pourquoi, quiconque se ren­dra hum­ble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le roy­aume des cieux » (v.1–3). Pour faire de grandes choses pour Dieu, vous devez l’ap­procher avec un cœur d’enfant. Observez bien les petits enfants, ils vous en appren­dront beau­coup. Où qu’ils soient, ils trou­vent le moyen d’apprécier ce qu’ils font. Ils sont prompts à par­don­ner. Un instant, ils se dis­putent pour quelque chose, l’instant suiv­ant, ils jouent heureux ensem­ble. Ils accor­dent facile­ment leur con­fi­ance. Ils ne s’inquiètent pas des échéances du crédit, des repas ou de la manière de boucler les fins de mois dif­fi­ciles, car ils croient aveuglé­ment que vous leur apporterez ce dont ils ont besoin. Que nous apprend Jésus ? 1) Avoir une foi sim­ple. 2) Prier sim­ple­ment. 3) Être prompt(e) à se repen­tir. 4) Chercher sou­vent l’aide de Dieu. 5) Croire en la bon­té de notre Père céleste : « Il ne refuse pas le bon­heur à ceux qui marchent dans l’in­tégrité » (Ps 84.11). Enfin, lorsque vous par­don­nez aux enfants, ils cessent de se sen­tir coupables et con­damnés. Avec cette sim­plic­ité dans votre rela­tion avec Dieu, vous vous ver­rez grandir spir­ituelle­ment et l’ap­préci­er plus que jamais. Voilà quel devrait être votre objec­tif.