La vie de Moïse peut se résumer en quelques mots : « Il a tenu bon ». Il a tenu bon malgré les outrages de Pharaon, le plus puissant des monarques. Il a tenu bon malgré la bêtise, les murmures, les reproches et la rébellion des Hébreux. Il a tenu bon malgré les critiques de Miriam et Aaron, sa propre famille. Il a tenu bon malgré les rapports négatifs de dix espions de retour de la Terre Promise qui disaient : « Les géants sont trop grands, et nous trop petits » (voir No 13.33). Le secret de Moïse ? « Par la foi […] il tint ferme, comme voyant celui qui est invisible ». Ses yeux restaient fixés sur Dieu, non sur les gens ! Paul nous donne les clés du succès : « Tenir ferme après avoir tout surmonté » (Ep 6.13). Tenez bon quand vos ennemis semblent prospérer. Tenez bon quand les méchants paraissent l’emporter. Tenez bon face à la médiocrité des grands et l’ambition illégitime des petits. Soyez ferme et ne cédez à aucun compromis. Comment se porte votre spiritualité ? Avez‐vous le sentiment que vos points forts sont devenus des points faibles ? Cédez‐vous à la tentation, à la peur, à vos sautes d’humeur ? Suivez‐vous les opinions des autres parce que vous êtes fatigué(e) de leur désapprobation ? Tenez bon ! Moïse a tenu bon malgré ses 80 ans révolus parce qu’il voyait « celui qui est invisible ». Il n’a pas quitté des yeux le Seigneur. Il n’a jamais oublié que l’unique objectif de sa vie était de plaire à Dieu, lui obéir, le glorifier et obtenir son approbation. Voici donc votre parole du jour : tenez bon !